xxxx
xx

 
xx

 

L'Histoire de Madagascar :

 




xxxx





 

 

 

 
 


 

Histoire des Rois et des Reines de Madagascar :

 

 


 

Rasoherina (1863-1868) :

 



 

 



 


 

Rasoherina






 

La princesse RABODOZANAKANDRIANA ( dîtes :RASOHERINA), est la fille d’ANDRIANTSALAMA (Ambohitraina) et de la princesse RAFARAMANJAKA.





 

Elle fut couronnée avec son mari (et cousin) le roi RADAMA II, le 23 septembre 1862.






 

Proclamée comme reine régnante après la mort de ce dernier le 12 mai 1863 et couronnée à Andohalo (Antananarivo), le 30 août 1863, elle devient la reine RASOHERINA.






 

Intronisée Reine à ANDOHALO, elle poursuit l'action menée par son défunt mari Radama II, en maintenant l'ouverture du pays sur l'EUROPE mais rétablit l'interdiction aux étrangers d'accéder à AMBOHIMANGA.





 

Elle dut épouser pour la circonstance le Premier Ministre RAINIVONINAHITRINIONY (1863-1865) et chef des Hova d’Ilafy (Tsimiambolahy), qui était premier ministre depuis 1852 sous le règne du roi RADAMA II.





 

Devenu impopulaire par sa politique de redressement, RAINIVONINAHITRINIONY  fut dans l’obligation de céder la charge de commandant en chef de l’armée à son jeune frère RAINILAIARIVONY en juillet 1864.






 

En février 1865, il fut accusé de comploter contre la Reine RASOHERINA et perdit sa fonction de premier ministre.





 

Il fut exilé à Ambohimandroso, au pays Betsileo et y mourut le 5 mai 1868.





 

Son frère RAINILAIARIVONY devient l’époux de la Reine RASOHERINA, union politique et protocolaire qui servira de modèle aux règnes suivants.






 

Premier Ministre

Le premier Ministre : RAINILAIARIVONY






 

Rainilaiarivony et son épouse Rasoherina








Un an après le début du règne de la reine RASOHERINA, trois missionnaires anglais, POOL, SIBREE et PARRET, rejoignent CAMERON et LABORDE en tant que maîtres d'œuvres.






 

Leur influence sera très importante pendant près de vingt ans. Le style "anglais" sera ainsi très largement employé, notamment pour les maisons bourgeoises.






 

Dès 1866, les missions catholique, luthérienne et norvégienne s'installent à leur tour, non sans frictions entre ces différents congrégations.





 

Il en résultera une prolifération d'édifices cultuels, en ville et dans sa périphérie.






 

L'architecture des ces édifices rappelle alors les origines culturelles des différentes congrégations.





 

Les malgaches se souviennent aujourd'hui de la reine Rasoherina pour avoir envoyer des ambassadeurs à Paris et Londres et pour avoir fait interdire les marchés le dimanche.








 

Les seules dates qui marquèrent le règne de RASOHERINA furent :






 

Ambassadeurs Malgaches en Europe







 

 - Le 30 juin 1865 elle signe un traité avec le Royaume-Uni donnant aux citoyens britanniques le droit de louer et posséder des terres sur l'île.

 




 

- Le 22 janvier 1867 l'inauguration, après trois années de travaux, du Temple d'AMBATONAKANGA (architecte : SIBREE), premier grand édifice en pierre de la ville.



 

Il faut également signaler l'inauguration au ROVA, la même année du Palais de MANAMPISOA (architectes : POOL et CAMERON).


 



 

Le 27 juin 1865, signataire d’un traité anglo-malgache (traité de paix, d'amitié et de commerce).




 


 

Traité Américano-Malgache





 

 

- Le 14 février 1867, signataire du traité américano-malgache (de commerce et d'amitié).





 

La Reine RASOHERINA est morte le 1er avril 1868 (sans laisser de descendance...)

 





 

Funérailles de la Reine Rasoherina






 

 

 

Ranavalona 2 (de 1868 à 1883) :






 

 




 

Née en 1829 à Ambatomanoina, la princesse RAMOMA est la fille de RAZAKARATRIMO (prince d’Arivonimamo) et de la princesse RAMASINDRAZANA I (Ambatomanoina).






 

Elle est proclamée reine régnante le 2 avril 1868 à la mort de la reine RASOHERINA (sa cousine) et est couronnée le 3 septembre 1868 à Andohalo (Antananarivo).





 

Elle prend le nom de RANAVALONA II. 





 

En se convertissant au protestantisme avant son accession au trône, elle est la première reine chrétienne couronnée.
 






Le premier Ministre RAINILAIARIVONY, qui est l’époux de la reine sur un plan légal, se convertit également au protestantisme.





 

Ainsi, en 1869, la Reine et son Premier Ministre reçoivent le baptême protestant.





 

Elle fait construire par l'architecte POOL, au sein du ROVA, un temple.





 

Et parallèlement, un édit proclame l'interdiction du culte des idoles.





 

Aussitôt au pouvoir, RANAVALONA II déléguera l'essentiel de son pouvoir à son époux qui se consacrera alors à la modernisation de l'Etat.




 

Devenue religion officielle du royaume, la reine proclame un édit, interdisant le culte des idoles ; et fait construire un temple (par l’architecte Pool) au sein du Rova.


 



 

Autrement, une intense coopération avec les missionnaires britanniques permet une occidentalisation rapide et un fort développement du pays :





 

Multiplication des écoles, développement de l’économie, début de codification écrite des lois, apparition des revues populaires et magazines scientifiques (en anglais : l’Antananarivo Annual), urbanisation de la ville (construction plus massive et résistante).






 

L'année de son couronnement, un édit royal lève l'antique loi interdisant les constructions en pierre dans l'enceinte de la vieille ville.






 

Désormais, les nouvelles constructions sont ainsi recouvertes de matériaux non combustibles pour éviter les incendies, l'usage de la brique et des tuiles se répand pour les maisons et la plupart des grands édifices civils et religieux sont construits en pierre.






 

Les grands du royaume se font construire de superbes édifices avec colonnades, parquets précieux, voire même des cheminées décorées (plus décoratives qu'utilitaires).





 

De son côté, la Reine demande à CAMERON, en 1869, de recouvrir le Palais de MANJAKAMIADANA, d'une ossature en pierre.





 

De grands édifices religieux et civils ornent alors la ville, les services publics commencent à se développer, les cases en bois cèdent la place à des constructions en dur, mais les infrastructures urbaines restent inexistantes : ni voirie, ni égouts, ni eau courante.





 

Les ruelles pavées restent rares et le premier tronçon pavé, reliant ANDOHALO au Palais, ne sera réalisé qu'en 1888 par l'ingénieur anglais BOUTS.





 

D'un point de vue urbain, le règne de RANAVALONA II modifiera considérablement le paysage de la ville, faisant apparaître des constructions de plus en plus massives et résistantes.





 

Mais la Reine fera également beaucoup pour asseoir la religion chrétienne dans le pays.



 




 

Une date importante :




 

- le second traité Franco-Malgache signé le 08 Aout 1868, par la reine RANAVALONA II.
 



 




 

 

Toutefois, la fin du règne de Ranavalona II marque le début de la guerre qu’imposent les ambitions coloniales françaises.





 

La Reine est morte le 30 juillet 1883 (sans descendance).





 

A sa mort, RANAVALONA III prendra les rennes du pouvoir.

 









http://mesracinesdemadagascar.boosterblog.com



xx

 
xx

xx
Trafic Booster xx
 

 

xxxx

xx

 

Découvrez la playlist Ma musique preferee avec Richard Clayderman
xx


xx

hotel xxxx
hotel xx         
  

      xx              

hotel xx
location

                                                                                                              

xx

 


Afficher la suite de cette page






Créé avec Créer un site
Créer un site