xxxx
XX

 
XX

 

 

Histoire de Madagascar :

 




xxxx




 

 

Histoire du Rova :

 

 


 

Succéssivement, les Rois et les Reines Malgaches ont régné dans ce palais :

 

 



 

Le Rova









 

 

 







Petite anecdote :
 





Je me souviens qu'en 1992, j'avais visité le Palais du Rova et que j'avais été enchantée de découvrir l'histoire des Rois et des Reines de Madagascar....




 

J'en garde un très bon souvenir...




 

Dommage qu'il y eut un incendie en 1995 (j'ai quitté définitivement Madagascar le 25 Juin 95)




 

J'espère que les rénovations faîtes actuellement, lui permettront de retrouver sa beauté d'antant..... afin de pouvoir à nouveau admirer, un jour ce magnifique Palais....




 

 


 


 

Quelques photos du Palais (ROVA) :

 





 

 

 






 

Palais des monarques









 

 

Quartier de la Reine (chambres)

 

 












Le Rova :




 

Le palais du Rova est un monument historique malgache siégeant sur les hauteurs d'Andohalo, un quartier de la ville haute d'Antananarivo.

 





 

C'est un des plus beaux monuments, témoins de l'histoire de Madagascar.





Il est aussi appelé le « Rovan'i Manjakamiadana ».








 

Le Palais de la Reine, appelé généralement Manjakamiadana ("Qui règne en toute quiètude") est sans nul doute le monument le plus connu et le plus marquant de Madagascar.





Perché au sommet de la colline d'Analamanga, il domine la Capitale et ses environs.

 





 

 L'entrée du Palais






 

 

Ce vestige historique fut construit sous la direction d'un Français du nom de Jean Laborde qui était alors intendant de la Reine Ranavalona 1ère, dont le règne absolu s'étalait entre 1828 et 1861.








 

Le palais du Rova fait partie des nombreuses richesses laissées par la contribution de cet intendant.

 

 




 

Erigé par Andrianjaka en 1610 sur la plus haute colline dominant le lac Anosy, le Rova constitue le principal trésor historique et culturel d’Antananarivo.

 

 




 

Sous le règne d’ANDRIANAMPOINIMERINA, l’enceinte royale abritait vingt-deux édifices en bois, matériaux de construction nobles par excellence.







 

Représentatif d’un système défensif et honorifique en vigueur dans tout l’Imerina, le Rova est le siège de la monarchie merina.





Aussi les astrologues royaux invoquaient les ancêtres pour déterminer l’emplacement de chaque nouvel édifice et son orientation.

 









L’unique porte d’entrée du Rova fut dessinée par le britannique James Cameron en 1865.
 

 





 

Cet arc de triomphe est surmonté d’un aigle en bronze envoyé par Napoléon III à Ranavalona 1er.








 

Cet aigle, emblème impérial napoléonien, aurait dû être  un épervier royal "Voromahery", oiseau symbolisant la puissance de la monarchie malgache.

 

 




 

 

Voici l'épervier royale










 

 










 




1610-1792 : 





 
Le Rova d' Antananarivo est situé à 1480 mètres (4860 pieds) au-dessus du niveau des mers sur Analamanga, à l'origine de la plus hautes des nombreuses collines à Antananarivo.





Vers 1610 : Andrianjaka, roi de l'Imerina et petit-fils du Roi Andriamanelo, ordonna une garnison de 1000 soldats afin de saisir l'emplacement stratégique ou vivaient des habitants originaires du Vazimba.





Il aurait réussi sans effusion de sang.





Selon la tradition, le simple campement de son armée au pied d'Analamanga a été suffisant pour assurer la prise du territoire Vazimba.






L'armée du Roi Andrianjaka défricha la forêt qui recouvrait le sommet de la colline afin d'y construire un rova traditionnel, y compris la construction d'une simple maison en bois qui ferait office de palais au Roi en attendant les fondations d'un vrai palais digne de ce nom.







Peu de temps après, Andrianjaka fit construire deux maisons de plus, qu'il aurait nommées :




- Masoandrotsiroa ("Il n'y a pas deux soleils", également appelé Masoandro)




- Besakana ("Grande largeur").






Peu de temps après, le roi Andrianjaka commanda à nouveau un autre chantier :




- La conception et la construction de tombes royales qui seraient appelées :




- Les 7 maisons sacrées classées par ordre, également appelées Fitomiandalana (en Malgache : Trano Masina Fitomiandalana) qui devaient être disposées dans une ligne.





La propre tombe d'Andrianjaka fut la première des tombes à être construite.







 
Grâce aux générations successives d'Andrianjaka ; son arrière petit-fils le roi Andriamasinavalona (1675-1710) régna sur les hauts plateaux de l'Imerina au Palais du Rova d'Antananarivo.





Parfois, il pouvait arriver à certains de ces monarques, de vouloir changer un peu la conception du Rova afin de répondre à leurs fins. 





En particulier, Besakana. Cette maison qui servait de résidence royale principale fut à maintes fois reconstruite.





À un certain moment, avant les années 1800 ; la communauté des nobles qui vivaient dans le Rova s'était de plus en plus agrandie et pour ce fait, la colline dû être abaissée de 9,1 mètres (30 pieds) afin de pouvoir y augmenter la quantité de terres et rendre à nouveau disponible de l'espace pour de nouvelles constructions.





Par conséquent, parmi les collines d'Antananarivo ; la colline d'Analamanga est devenue à présent la deuxième montagne au même niveau (en hauteur) que celle de Ambohimitsimbina vers le sud.









 
En tant que siège du pouvoir du Royaume de l'Imerina ; le rôle du Rova changea lorsque Andriamasinavalona choisit de diviser le royaume en quatre provinces gouvernées par ses fils préférés.





C'est alors qu'Antananarivo devint la capitale de la province méridionale Imerina avec comme siège du gouvernement : le Rova.






Mais à la fin du 18e siècle ; le roi Andrianampoinimerina (1787-1810) de Ambohimanga mena une série d'attaques à partir de 1792 qui aboutissa à la prise d'Antananarivo et à sa réintégration dans le nouveau royaume unifié de l'Imerina.
 
















1792 -1810 :
 




 
Andrianampoinimerina réussit donc à réunifié le Royaume divisé de l'Imerina. 





Il poursuivit ensuite, avec succès une politique expansionniste et son autorité s'étendit sur une grande partie de Madagascar jusqu'à sa mort en 1810.





Andrianampoinimerina créa de nouvelles structures en ce qui concernait les motifs du Rova qui joueraient par la suite un rôle très important au niveau politique et historique de son règne.






Conformément à la tradition des souverains merina ; chaque bâtiment fut attribué d'un nom par lequel il pourrait être distingué.






Plusieurs des bâtiments furent utilisés de façon interchangeable par le roi, comme par exemple :





- les résidences personnelles, y compris Manjakamiadana ("où il est agréable à la règle"),





- Besakana,





- Manatsaralehibe ("grande amélioration", également appelé Manatsara) dont seul le Roi était autorisé à y entrer.





- et Marivolanitra ("Sous les cieux") ; un bâtiment qui était conçu par un escalier menant à une terrasse d'observation sur le toit à partir de laquelle le roi pouvait observer la ville et ses plaines environnantes. 












 


http://mesracinesdemadagascar.boosterblog.com
 




xx

 
xx

xx
Trafic Booster xx
 

 

xxxx

xx

 

Découvrez la playlist Ma musique preferee avec Richard Clayderman
xx


xx

hotel xxxx
hotel xx         
  

      xx              

hotel xx
location
xx

 


Afficher la suite de cette page






Créé avec Créer un site
Créer un site