xxxx
xx

 

 
xx


Histoire de Madagascar :





xxxx





Rainilaiarivony :















Rainilaiarivony (30 Janvier 1828-17 Juillet 1896) fut le premier ministre de Madagascar de 1864 à 1895, à la suite de son frère aîné Rainivoninahitriniony qui avait occupé ce poste durant treize ans auparavant.





Son cheminement de carrière reflète celle de son père Rainiharo , un homme de renommée militaire qui a été élevé à la position de premier ministre durant le règne de Ranavalona I .




Malgré une période de l'ostracisme de sa famille proche, Rainilaiarivony a été rapidement promu à un poste de haute autorité à la cour royale.





Il a co-dirigé une expédition militaire critique avec son frère aîné à l'âge de 24 ans et a été promu commandant en chef de l'armée sur ordre de la reine en 1861.





Il a supervisé la poursuite de ses efforts en maintenant l'autorité royale dans les régions périphériques de Madagascar et a agit comme conseiller auprès de son frère aîné, qui avait été promu Premier ministre en 1852.





Rainilaiarivony et la reine Rasoherina ont travaillé ensemble afin de dénoncer son frère Rainivoninahitriniony pour abus de pouvoir en 1864.






Prenant la place de son frère en tant que Premier ministre ; Rainilaiarivony resta au pouvoir pendant les 31 prochaines années en se mariant avec trois reines successivement : Rasoherina, Ranavalona II et Ranavalona III .







 
Le Premier Ministre Rainilaiarivony chercha activement à moderniser l'administration publique en vue de renforcer et de protéger Madagascar contre les desseins coloniaux de l' Empire britannique et de l'empire colonial français.





L'armée a été réorganisée et professionnalisée ; l'école publique a été rendue obligatoire ; une série de codes juridiques calqués sur le droit anglais ont été adoptées et trois tribunaux ont été établis dans Antananarivo.





L'homme d'Etat fait preuve de diligence pour ne pas offenser les normes traditionnelles tout en limitant progressivement les pratiques traditionnelles telles que l'esclavage, la polygamie et la répudiation unilatérale de la femme.





Il légifère la christianisation de la monarchie sous Ranavalona II.






Ses compétences diplomatiques et son sens aigu des affaires militaires a assuré la défense de Madagascar au cours de la guerre franco-hova, avec succès en préservant la souveraineté de son pays jusqu'à ce qu'une colonie française prit d'assaut le palais royal en Septembre 1895.





Bien que le tenant en haute estime, l'autorité coloniale française limogea le premier ministre et l'exila à Algérie, où il mourut moins d'un an plus tard, en Août 1896.



 






 
 


 
Biographie de Rainilaiarivony :







 









Rainilaiarivony est né le 30 Janvier 1828 dans la Merina village d'Ilafy, l'une des douze collines sacrées de l'Imerina, dans une famille d'hommes d'Etat.





Au moment de sa naissance ; son père, Rainiharo, était un officier militaire de haut rang et un conseiller politique conservateur très influent auprès de la Reine Ranavalona I.






Cinq ans plus tard, Rainiharo avait été promu au poste de Premier ministre, un rôle qu'il a conservé de 1833 jusqu'à sa mort en 1852.





Le Grand-père paternel de Rainilaiarivony : Andriatsilavo avait également été un conseiller privilégié pour le grand roi Andrianampoinimerina (1787-1810).






Rainilaiarivony et ses parents issu du clan familial d'Andafiavaratra d'Ilafy et aux côtés d'une autre grande famille d'Andrefandrova d'Ambohimanga , constituaient l'une des deux plus grandes familles Hova influentes du 19ème siècle au Royaume de l'Imerina .





La majorité des postes politiques non affectés aux andriana (nobles) étaient détenus par les membres de ces deux familles.









 
Selon la tradition royale ; Rainilaiarivony est né sous un jour de la semaine traditionnellement considéré comme de mauvais augure pour les naissances.






Dans une grande partie de Madagascar, on disait que les enfants nés sous un tel jour, étaient considérés comme des malchanceux et que le plus souvent, ils étaient donc exposés au malheur et donc considérés comme des personnes "maudites" au sein de leur famille ; et qu'il fallait tout simplement s'en débarrasser afin d'éviter la malédiction...






Mais plutôt que de laisser l'enfant mourir, le père de Rainilaiarivony aurait suivi les conseils d'un ombiasy (astrologue) et aurait fait amputer deux doigts de la main gauche de son fils nouveau-né, afin de dissiper la mauvaise augure.






De cette façon, l'enfant pouvait enfin être élevé au sein de leur propre maison sans risque de malédiction.





Pendant ce temps, le frère aîné de Rainilaiarivony ; Rainivoninahitriniony apprécia le double privilège que lui offrait son statut de fils aîné : - être l'aîné et jouir d'un meilleur sort que celui de son petit frère étant donné qu'il était bien né.






Rainiharo forma donc, son fils aîné à suivre ses traces en tant que Premier ministre de commandant en chef tandis que Rainilaiarivony était destiné à faire son chemin dans le monde, par ses propres mérites.









 
À l'âge de six ans, Rainilaiarivony commença deux années d'études dans une école créée par le London Missionary Society pour les enfants de andriana (la classe noble) au Rova d'Antananarivo.






Ranavalona ferma les écoles de la mission en 1836, mais le garçon continua à étudier en privé avec un élève plus âgé missionnaire.






Lorsque Rainilaiarivony eu atteint l'âge de 11 ou 12 ans, ses parents décidèrent soulevées qu'il était assez mûr pour faire son propre chemin dans le monde.





Le jeune Rainilaiarivony était réputée pour sa ténacité et son assiduité car il se battait contre ses malheurs prédestinés.





Finalement, le garçon fut invité au Palais, à l'âge de 14 ans afin d'y rencontrer la reine Ranavalona I.





Elle a été si favorablement impressionnée par son caractère, qu'elle le nomma Officier du palais et lui accorda le classement officiel du sixième honneur.






À 16 ans, il fut promu au septième Honneur, avant d'être promu deux fois encore pour l'honneur huitième et neuvième à 19 ans, une ascension sans précédent dans les rangs.








 
En tant que secrétaire, parmi les étrangers du Palais, le jeune Rainilaiarivony avait été chargé par un marchand anglais de diliger sa correspondance commerciale confidentielle.





Le commerçant aurait été très impressionné par la ponctualité et l'intégrité du jeune homme ; si bien qu'il aurait régulièrement parler de lui comme étant le garçon qui "traite juste."






En 1848, l'arrivée d'un médecin de l'île Maurice permit à Rainilaiarivony d'avoir la possibilité d'étudier la médecine durant trois ans. 






Avec cette connaissance, il devint donc indispensable au palais ; et pû fournir des soins médicaux modernes à la reine ainsi qu'à d'autres membres de l'aristocratie.





Ainsi, il aida donc la Reine à guérir d'une maladie particulièrement grave ; ce qui lui valu une promotion au dixième Honneur en Avril 1851 ; et le qualifia pour des positions plus responsables au sein du proche entourage du monarque.

 





 
Rainiharo, son père, a profité de cette confiance pour réussir à encourager un rapprochement entre ses propres fils et le seul enfant et héritier présomptif de la reine, son fils Radama II.








 


LIRE LA SUITE : Rainilaiarivony : suite 1 :








http://mesracinesdemadagascar.boosterblog.com






xx
 
xx


xxTrafic Booster xx
 

 

xxxx

xx

 

Découvrez la playlist Ma musique preferee avec Richard Clayderman
xx


xx

hotel xxxx
hotel xx         
  

      xx              

hotel xx
location

Afficher la suite de cette page






Créé avec Créer un site
Créer un site